Le projet autorisé en 2019 s’étendait sur 2,7 km entre Satom SA et CIMO et comprenait plusieurs sections aériennes. Afin d’en réduire l’impact paysager, Satom SA soumet à l’enquête publique une modification partielle de son projet. Le nouveau tracé s’étend désormais sur 2,5 km et seule une petite section aux abords du site chimique demeurera aérienne.

Cette modification a pour avantage d’éviter les zones de protection des eaux souterraines, de limiter les impacts paysagers et de préserver certains milieux naturels. Elle permet également au projet Rhône 3 de se réaliser sans contrainte par rapport à la nouvelle conduite.

Le dossier mis à l’enquête est consultable en tout temps auprès de la Commune de Monthey.